Du graffiti au street art : l’évolution d’un mouvement artistique

Publié le : 26 août 20236 mins de lecture

Ces dernières décennies, l’univers de l’art a connu un véritable bouleversement grâce à l’émergence du street art. Bernard Buffet et d’autres artistes français ont été témoins de cette évolution majeure dans l’histoire de l’art en France et dans le monde.

Origines du mouvement graffiti

Le graffiti est apparu dans les années 1960-1970 aux États-Unis, où les jeunes désœuvrés ont commencé à taguer les murs de leur quartier pour s’exprimer et laisser leur empreinte sur leur environnement. Ce mouvement a rapidement trouvé un écho en France, notamment grâce au film de François Truffaut « Les 400 Coups ».

Émergence du street art

Le street art est apparu à la fin des années 1970 et au début des années 80, lorsque des artistes ont commencé à travailler sur des surfaces plus grandes et à utiliser de nouvelles techniques et matériaux pour leurs œuvres. Le mouvement a été influencé par le punk rock et le mouvement Hip-Hop, qui ont mis en avant l’expression de soi et la créativité individuelle.

Prémices du street art

Les prémices du street art ont été observées avec les performances de l’artiste Rammellzee, qui a utilisé sa voix et ses mouvements corporels pour créer des formes d’art visuel en espace public. Sa collaboration avec l’artiste Brion Gysin a permis de créer de nouveaux mouvements artistiques qui ont influencé les créateurs de street art.

Pionniers du mouvement

Les pionniers du street art incluent des artistes tels que Futura 2000, Keith Haring et Jean-Michel Basquiat, qui ont commencé à utiliser des espaces urbains pour exposer leur art. Ces artistes ont amené un nouveau style et une nouvelle attitude dans le monde de l’art, et ont ouvert la voie pour une nouvelle génération de créateurs.

Influences du graffiti dans le street art

Le graffiti a eu une influence majeure sur l’évolution du street art. Les deux mouvements partagent une approche d’expression spontanée et l’utilisation de l’espace public comme support artistique. Cependant, le street art a élargi la palette artistique en introduisant de nouvelles techniques et styles, notamment le pochoir, le collage et les installations.

Techniques et styles du street art

Le street art a développé une grande variété de techniques et de styles. Les artistes créent des œuvres sur des supports aussi divers que les murs, les trains, les véhicules, les bâtiments abandonnés, etc. Les techniques utilisées peuvent inclure le pochoir, la peinture en aérosol, le collage, la mosaïque, la sculpture, l’installation et la projection vidéo.

Street art dans les espaces publics

L’occupation de l’espace public par le street art soulève des enjeux majeurs en termes de propriété artistique, d’esthétique urbaine et de sécurité. Les artistes peuvent être poursuivis en justice pour avoir vandalisé des propriétés privées ou publiques. Toutefois, le street art peut être perçu comme une forme d’expression démocratique qui permet aux artistes de communiquer avec un large public.

Enjeux de l’occupation de l’espace public

Les enjeux de l’occupation de l’espace public par le street art sont nombreux. Les propriétaires sont souvent réticents à autoriser l’exposition de ces œuvres, qui peuvent dégrader l’esthétique de leur propriété. Les autorités locales peuvent émettre des interdictions pour protéger les bâtiments de l’urbanisme sauvage.

Réactions et controverses liées au street art dans les espaces publics

Le street art a été confronté à des réactions hostiles de la part des autorités et des propriétaires. Néanmoins, certains espaces publics ont été spécialement aménagés pour accueillir ce type d’art, dans le cadre de la politique de la ville ou de projets artistiques collaboratifs. Les artistes ont ainsi pu obtenir une reconnaissance officielle pour leur travail, tout en conservant leur liberté d’expression.

Collaborations entre artistes et institutions pour le développement du street art

Les collaborations entre artistes et institutions ont permis de développer le street art en tant que forme d’art reconnue et acceptée. De nombreux musées ont organisé des expositions consacrées aux artistes de street art, tandis que les galeries d’art ont commencé à intégrer ces œuvres dans leur collection. Les artistes ont participé à des projets éducatifs pour encourager les jeunes à s’exprimer de manière créative.

Reconnaissance institutionnelle du street art

Le street art a progressivement gagné en reconnaissance institutionnelle au cours des dernières décennies. Les musées d’art contemporain ont commencé à intégrer des œuvres de street art dans leurs collections permanentes, tandis que les ventes aux enchères ont attiré des acheteurs fortunés de plus en plus nombreux. Cependant, le street art reste encore largement perçu comme une forme d’art underground, qui se distingue des canons de l’art classique ou de l’art contemporain.

Plan du site